Je vous explique les cinq expres­sions les plus popu­laires en fran­çais qué­bé­cois et cana­dien.

Article du Jour­nal de Qué­bec : https://wfren.ch/jdq-exp

Transcription

Le fran­çais qué­bé­cois est une langue assez colo­rée ! Il y a des cen­taines de mots et d’ex­pres­sions qui sont uniques au fran­çais qué­bé­cois et cana­dien. Le Jour­nal de Qué­bec a récem­ment réper­to­rié les expres­sions les plus uti­li­sées par les Qué­bé­cois en 2021. Aujourd’­hui, je vous explique les cinq expres­sions les plus cou­rantes.

Vous allez voir, ça va être le fun ! On y va ?

Bien­ve­nue à Qué­bé­cois 101, une série de vidéos pour vous aider à com­prendre le fran­çais qué­bé­cois et cana­dien.

Le 12 avril 2021, le Jour­nal de Qué­bec a publié une étude réa­li­sée par la firme de son­dage Léger, pour réper­to­rier les expres­sions les plus uti­li­sées par les Qué­bé­cois à la gran­deur du Qué­bec. Vous allez trou­ver un lien vers l’ar­ticle dans la des­crip­tion de la vidéo. Aujourd’­hui, je vous explique les cinq expres­sions les plus popu­laires au Qué­bec !

En plus de ces cinq expres­sions, je vais uti­li­ser quelques mots uniques au fran­çais qué­bé­cois ou cana­dien. Si vous voyez un mot en bleu dans les sous-titres, regar­dez en bas, dans la des­crip­tion, pour l’ex­pli­ca­tion.

On com­mence !

Expres­sion n° 5

En cin­quième posi­tion : « pan­toute ».

« Pan­toute », c’est pas vrai­ment une expres­sion. C’est plu­tôt un mot de voca­bu­laire fami­lier qué­bé­cois. C’est une contrac­tion de l’ex­pres­sion fran­çaise « pas en tout ». Ça veut dire « pas du tout » ou « abso­lu­ment pas ». Par exemple :

Il par­lait tel­le­ment vite, j’ai rien com­pris pan­toute !

Remar­quez qu’on peut dire « pas pan­toute ». Le « pas » est une façon d’am­pli­fier le mot « pan­toute ».

Moi, la gram­maire, ça m’in­té­resse pas pan­toute !

Un détail inté­res­sant sur la langue fami­lière : Sou­vent, on uti­lise des mots du registre infor­mel parce que ça a une charge émo­tion­nelle plus forte. C’est vrai dans toutes les langues, et aus­si, bien sûr, en fran­çais qué­bé­cois. Les mots de voca­bu­laire du registre fami­lier ou popu­laire sont pas tou­jours appro­priés, mais ça per­met de com­mu­ni­quer une émo­tion plus forte.

Vas‑y, ça ne me dérange pas du tout.

Enweille, ça me dérange pas pan­toute.

Il y a d’ailleurs une chan­son célèbre au Qué­bec qui uti­lise le mot « pan­toute ».

🎵 Ah ! Y mouille­ra pu pan­toute pan­toute, y mouille­ra pu pan­toute ! 🎵

🎵 Il ne pleu­vra plus du tout ! 🎵

Expres­sion n° 4

Qua­trième posi­tion : « avoir la chair de poule » !

Bon. Celle-là, je suis pas sûre qu’est-ce qu’elle fait là. C’est uti­li­sé au Qué­bec, mais c’est pas spé­ci­fi­que­ment une expres­sion qué­bé­coise. On l’u­ti­lise aus­si en France. C’est pas moi qui ai fait la liste, hein !

« Avoir la chair de poule », c’est quand les poils nous redressent sur la peau. Notre peau res­semble alors à celle d’une poule. Il peut y avoir plu­sieurs rai­sons.

On uti­lise cette expres­sion pour par­ler d’é­mo­tions fortes, comme la peur.

J’ai tel­le­ment eu peur pen­dant ce film-là, j’ai pogné la chair de poule !

Ou si on est ému par quelque chose.

Ah, moi, quand j’en­tends cette toune-là, ça me donne la chair de poule !

On peut aus­si l’employer pour dire qu’on a froid.

Il fait tel­le­ment frette, j’en ai la chair de poule !

Qu’est-ce que ça veut dire, « frette » ? On va y reve­nir dans un moment !

Expres­sion n° 3

En troi­sième posi­tion : « ben voyons donc ! »

« Ben voyons donc », c’est une expres­sion qui a pas vrai­ment de sens, si on regarde juste les mots.

« Eh bien voyons donc » ?

Mais c’est une inter­jec­tion qu’on uti­lise pour expri­mer la sur­prise.

Quoi ? T’as per­du ta job ? Ben voyons donc !

Ça peut aus­si être une sur­prise posi­tive.

Hein ? On a déjà 5000 abon­nés sur You­Tube ? Ben voyons donc !

Fina­le­ment, on peut aus­si expri­mer notre incré­du­li­té si on arrive pas à croire à quelque chose.

Tu as vu un extra­ter­restre ? Ben voyons donc, ça se peut pas !

Quiz

C’est le temps pour une petite ques­tion quiz ! Pour le quiz d’au­jourd’­hui, je vous demande de devi­ner le sens d’une expres­sion amu­sante qui est en hui­tième posi­tion du pal­ma­rès des expres­sions les plus popu­laires du Qué­bec. Ça va com­pen­ser pour l’ex­pres­sion « avoir la chair de poule », qui est même pas par­ti­cu­liè­re­ment qué­bé­coise.

Qu’est-ce que ça veut dire, « accouche, qu’on bap­tise » ? Comme dans :

« Enweille ! Accouche, qu’on bap­tise, là ! »

Est-ce que ça veut dire :

Un, tu devrais avoir des enfants ?

Deux, arrête de perdre du temps ?

Trois, couche-toi, il est tard ?

La réponse à la fin de la vidéo !

Expres­sion n° 2

En deuxième posi­tion : « Fait frette ! »

Et on revient au mot « frette » ! Ce mot-là, c’est vrai­ment un mot impor­tant au Qué­bec et au Cana­da, sur­tout l’hi­ver !

Mau­dit qu’il fait frette !

Comme beau­coup de mots qué­bé­cois, ça vient du vieux fran­çais. Ça veut dire « froid ». Mais il y a quand même une dif­fé­rence impor­tante entre « froid » et « frette » ! Comme je vous disais, les gens uti­lisent géné­ra­le­ment les mots de la langue fami­lière pour com­mu­ni­quer des émo­tions plus intenses. Ce sont des mots plus proches de nos émo­tions. Les mots du cœur, des tripes. Donc quand on trouve qu’il fait un peu froid, on peut dire :

Il fait un peu froid, aujourd’­hui.

Mais quand il fait vrai­ment froid, qu’on gèle, on va dire :

Mau­dit qu’il fait frette, dehors !

Avec les hivers qu’on a au Qué­bec, vous com­pre­nez pour­quoi c’est la deuxième expres­sion la plus uti­li­sée par les Qué­bé­cois !

Expres­sion n° 1

En pre­mière posi­tion : « avoir du fun » !

Si vous connais­sez des Qué­bé­cois, vous com­pre­nez sûre­ment pour­quoi « avoir du fun », c’est l’ex­pres­sion numé­ro un, au Qué­bec ! Au Qué­bec, on aime vrai­ment ça « avoir du fun », avoir du plai­sir !

Évi­dem­ment, « fun », c’est un angli­cisme. Ça veut dire que c’est un mot direc­te­ment emprun­té à l’an­glais. En gros, « avoir du fun », ça veut dire avoir du plai­sir, s’a­mu­ser, pas­ser un bon moment.

On s’est jasé deux heures sur Zoom hier. On a vrai­ment eu du fun !

Quelque chose qui est « l’fun », c’est quelque chose d’a­gréable, de diver­tis­sant, d’a­mu­sant.

Les vidéos Qué­bé­cois 101 sont vrai­ment l’fun !

Vu que « du fun », c’est une expres­sion en fran­çais fami­lier, c’est plus fort émo­tion­nel­le­ment que l’é­qui­valent en fran­çais stan­dard. Vous pou­vez entendre la dif­fé­rence !

Hier soir, j’ai étu­dié la gram­maire du fran­çais. C’é­tait vrai­ment agréable !

Quand je vois ma chum Isa­belle, on a vrai­ment du fun !

Conclu­sion

Main­te­nant que vous avez appris les cinq expres­sions les plus popu­laires au Qué­bec, on va voir si vous les com­pre­nez quand on les met ensemble !

Ben voyons donc ! Il fait tel­le­ment frette aujourd’­hui, j’en ai la chair de poule ! J’ai pas pan­toute de fun, là !

Avez-vous com­pris ?

Je n’ar­rive pas à y croire ! Il fait tel­le­ment froid aujourd’­hui, j’en fris­sonne ! Ce n’est vrai­ment pas agréable !

Inquié­tez-vous pas si vous rete­nez pas toutes ces expres­sions du pre­mier coup. La meilleure façon de les apprendre, c’est d’é­cou­ter du conte­nu en fran­çais qué­bé­cois qui vous inté­resse et que vous com­pre­nez. Moi-même, j’u­ti­lise régu­liè­re­ment ces expres­sions dans mes vidéos. Avec le temps, si vous enten­dez les expres­sions en contexte, vous allez les acqué­rir de manière natu­relle. C’est la meilleure manière d’ap­prendre !

Si vous vou­lez plus de conte­nu en fran­çais qué­bé­cois facile à com­prendre, visi­tez ma page Patreon ! Je remer­cie d’ailleurs tous ceux et celles qui rendent ces vidéos pos­sibles ! Je remer­cie en par­ti­cu­lier mes abon­nés VIP : David, Hea­ther et Paul !

La réponse à la ques­tion quiz, « accouche, qu’on bap­tise », c’é­tait deux, arrête de perdre du temps. On dit ça quand quel­qu’un arrive pas à prendre une déci­sion, ou que la per­sonne nous dit pas ce qu’on veut savoir.

Qu’est-ce qu’elle t’a dit ? Enweille, dis-moi-le donc ! Accouche, qu’on bap­tise !

Le sens lit­té­ral, c’est « Accouche du bébé pour qu’on puisse aller à l’é­glise le faire bap­ti­ser. » C’est un des ves­tiges du pas­sé très reli­gieux du Qué­bec, comme les sacres, d’ailleurs !

Si vous avez trou­vé cette vidéo utile, cli­quez sur « j’aime » et abon­nez-vous ! Mer­ci de m’a­voir écou­tée, et à la pro­chaine, pour une nou­velle vidéo Qué­bé­cois 101 !

Pis ? Com­ment tu as trou­vé ça ?

Tu avais rai­son ! On a vrai­ment eu « du fun » !

Vocabulaire

Qué­bé­coisFran­çaisEnglish
Enweille !allez ! (pro­non­cia­tion fami­lière de « envoie ! »)Let’s go ! (infor­mal pro­nun­cia­tion of « envoie ! »)
FrettefroidCold
Du fundu plai­sirFun (noun), a good time
Le funagréable, amu­santFun (adjec­tive), enjoyable
Jaserbavar­derTo chat
Ta jobton emploYour job
Ma chummon amieMy friend
Mau­dit qu’il…comme il…Damn it’s…
Mouillerpleu­voirTo rain
Pan­toutepas du tout (de « pas en tout »)Not at all (from « pas en tout »)
Piset (contrac­tion fami­lière de « et puis »)And (infor­mal contrac­tion of « et puis »)
Pognerattra­perTo catch
Une touneune chan­sonA song
Y mouille­ra puil ne pleu­vra plusIt won’t rain again

Traduction

Fran­çaisEnglish
Le fran­çais qué­bé­cois est une langue assez colo­rée ! Il y a des cen­taines de mots et d’ex­pres­sions qui sont uniques au fran­çais qué­bé­cois et cana­dien. Le Jour­nal de Qué­bec a récem­ment réper­to­rié les expres­sions les plus uti­li­sées par les Qué­bé­cois en 2021. Aujourd’­hui, je vous explique les cinq expres­sions les plus cou­rantes.Que­bec French is quite the color­ful lan­guage ! There are hun­dreds of words and expres­sions that are unique to Que­bec and Cana­dian French. The Jour­nal de Qué­bec recent­ly lis­ted the expres­sions most often used by Que­be­cers in 2021. Today, I’ll explain the five most fre­quent­ly used expres­sions.
Vous allez voir, ça va être le fun ! On y va ?You’ll see, it’s gon­na be fun ! Shall we get star­ted ?
Bien­ve­nue à Qué­bé­cois 101, une série de vidéos pour vous aider à com­prendre le fran­çais qué­bé­cois et cana­dien.Wel­come to Qué­bé­cois 101, a video series to help you unders­tand Que­bec and Cana­dian French.
Le 12 avril 2021, le Jour­nal de Qué­bec a publié une étude réa­li­sée par la firme de son­dage Léger, pour réper­to­rier les expres­sions les plus uti­li­sées par les Qué­bé­cois à la gran­deur du Qué­bec. Vous allez trou­ver un lien vers l’ar­ticle dans la des­crip­tion de la vidéo. Aujourd’­hui, je vous explique les cinq expres­sions les plus popu­laires au Qué­bec !On April 12th, 2021, the Jour­nal de Qué­bec publi­shed a stu­dy conduc­ted by the pol­ling firm Léger lis­ting the expres­sions most com­mon­ly used by Que­be­cers throu­ghout Que­bec. You’ll find a link to the article in the video des­crip­tion. Today, I’ll explain Que­bec’s five most popu­lar expres­sions !
En plus de ces cinq expres­sions, je vais uti­li­ser quelques mots uniques au fran­çais qué­bé­cois ou cana­dien. Si vous voyez un mot en bleu dans les sous-titres, regar­dez en bas, dans la des­crip­tion, pour l’ex­pli­ca­tion.In addi­tion to these five expres­sions, I’ll use a few words that are unique to Que­bec and Cana­dian French. If you see a word in blue in the cap­tions, look below, in the des­crip­tion, for the expla­na­tion.
On com­mence !Let’s go !
Expres­sion n° 5Expres­sion #5
En cin­quième posi­tion : « pan­toute ».In fifth place : « pan­toute. »
« Pan­toute », c’est pas vrai­ment une expres­sion. C’est plu­tôt un mot de voca­bu­laire fami­lier qué­bé­cois. C’est une contrac­tion de l’ex­pres­sion fran­çaise « pas en tout ». Ça veut dire « pas du tout » ou « abso­lu­ment pas ». Par exemple :Pan­toute is not real­ly an expres­sion. Rather, it’s an infor­mal Que­bec French word. It’s the contrac­tion of the French expres­sion « pas en tout. » It means « not at all » or « abso­lu­te­ly not. » For example :
Il par­lait tel­le­ment vite, j’ai rien com­pris pan­toute !He was spea­king so fast, I didn’t unders­tand any­thing at all !
Remar­quez qu’on peut dire « pas pan­toute ». Le « pas » est une façon d’am­pli­fier le mot « pan­toute ».Note that you can say « pas pan­toute. » The « pas » is a way to ampli­fy the word « pan­toute. »
Moi, la gram­maire, ça m’in­té­resse pas pan­toute !Gram­mar doesn’t inter­est me in the sligh­test !
Un détail inté­res­sant sur la langue fami­lière : Sou­vent, on uti­lise des mots du registre infor­mel parce que ça a une charge émo­tion­nelle plus forte. C’est vrai dans toutes les langues, et aus­si, bien sûr, en fran­çais qué­bé­cois. Les mots de voca­bu­laire du registre fami­lier ou popu­laire sont pas tou­jours appro­priés, mais ça per­met de com­mu­ni­quer une émo­tion plus forte.One inter­es­ting detail about infor­mal lan­guage : Often, people will use words from the infor­mal regis­ter because they offer a big­ger emo­tio­nal impact. It’s true of eve­ry lan­guage, inclu­ding, of course, Que­bec French. Words from the infor­mal or col­lo­quial regis­ter are not always appro­priate, but they convey a stron­ger emo­tion.
Vas‑y, ça ne me dérange pas du tout.Go ahead, it does not bother me at all.
Enweille, ça me dérange pas pan­toute.Go right ahead, it doesn’t bother me one bit.
Il y a d’ailleurs une chan­son célèbre au Qué­bec qui uti­lise le mot « pan­toute ».Actual­ly, the­re’s a famous Que­bec song that uses the word « pan­toute. »
Ah ! Y mouille­ra pu pan­toute pan­toute, y mouille­ra pu pan­toute ! ??Ah ! It won’t rain ever again, ever again, it won’t rain ever again !
Il ne pleu­vra plus du tout !It will not rain ever again !
Expres­sion n° 4Expres­sion #4
Qua­trième posi­tion : « avoir la chair de poule » !In fourth place : « avoir la chair de poule » !
Bon. Celle-là, je suis pas sûre qu’est-ce qu’elle fait là. C’est uti­li­sé au Qué­bec, mais c’est pas spé­ci­fi­que­ment une expres­sion qué­bé­coise. On l’u­ti­lise aus­si en France. C’est pas moi qui ai fait la liste, hein !Well. I’m not sure why this one is on the list. It’s used in Que­bec, but it’s not spe­ci­fi­cal­ly a Que­bec expres­sion. It’s also used in France. I’m not the one making the list, as you can see !
« Avoir la chair de poule », c’est quand les poils nous redressent sur la peau. Notre peau res­semble alors à celle d’une poule. Il peut y avoir plu­sieurs rai­sons.Avoir la chair de poule, that’s when the hair rises on your skin. Your skin then looks like that of a chi­cken. There are many pos­sible causes.
On uti­lise cette expres­sion pour par­ler d’é­mo­tions fortes, comme la peur.The expres­sion is used to talk about power­ful emo­tions, like fear.
J’ai tel­le­ment eu peur pen­dant ce film-là, j’ai pogné la chair de poule !That movie sca­red me so much, I got goose bumps !
Ou si on est ému par quelque chose.Or if some­thing moves us.
Ah, moi, quand j’en­tends cette toune-là, ça me donne la chair de poule !Ah, whe­ne­ver I hear that song, I get goose bumps !
On peut aus­si l’employer pour dire qu’on a froid.It’s also employed when one is cold.
Il fait tel­le­ment frette, j’en ai la chair de poule !It’s so cold, I’ve got goose bumps !
Qu’est-ce que ça veut dire, « frette » ? On va y reve­nir dans un moment !What does « frette » mean ? We’ll get back to it in a moment !
Expres­sion n° 3Expres­sion #3
En troi­sième posi­tion : « ben voyons donc ! »In third place : « ben voyons donc ! »
« Ben voyons donc », c’est une expres­sion qui a pas vrai­ment de sens, si on regarde juste les mots.Ben voyons donc is an expres­sion that doesn’t make much sense if you just look at the indi­vi­dual words.
« Eh bien voyons donc » ?« Well let us see, then » ?
Mais c’est une inter­jec­tion qu’on uti­lise pour expri­mer la sur­prise.But it’s an inter­jec­tion used to express sur­prise.
Quoi ? T’as per­du ta job ? Ben voyons donc !What ? You lost your job ? You got­ta be kid­ding me !
Ça peut aus­si être une sur­prise posi­tive.It can also be a plea­sant sur­prise.
Hein ? On a déjà 5000 abon­nés sur You­Tube ? Ben voyons donc !What ? We alrea­dy have 5000 sub­scri­bers on You­Tube ? Get out !
Fina­le­ment, on peut aus­si expri­mer notre incré­du­li­té si on arrive pas à croire à quelque chose.Final­ly, you can use it to express dis­be­lief, if you just can’t believe some­thing.
Tu as vu un extra­ter­restre ? Ben voyons donc, ça se peut pas !You saw an alien ? Come on, that’s impos­sible !
QuizQuiz
C’est le temps pour une petite ques­tion quiz ! Pour le quiz d’au­jourd’­hui, je vous demande de devi­ner le sens d’une expres­sion amu­sante qui est en hui­tième posi­tion du pal­ma­rès des expres­sions les plus popu­laires du Qué­bec. Ça va com­pen­ser pour l’ex­pres­sion « avoir la chair de poule », qui est même pas par­ti­cu­liè­re­ment qué­bé­coise.It’s time for a short quiz ! For today’s quiz, I’ll ask you to guess the mea­ning of a fun­ny expres­sion found in eighth place on the list of Que­bec’s most popu­lar expres­sions. It should com­pen­sate for the expres­sion « avoir la chair de poule, » which isn’t par­ti­cu­lar­ly from Que­bec.
Qu’est-ce que ça veut dire, « accouche, qu’on bap­tise » ? Comme dans :What does « accouche, qu’on bap­tise » mean ? As in :
« Enweille ! Accouche, qu’on bap­tise, là ! »« C’mon ! Get to the point ! »
Est-ce que ça veut dire :Does it mean :
Un, tu devrais avoir des enfants ?One, you should have chil­dren ?
Deux, arrête de perdre du temps ?Two, stop was­ting time ?
Trois, couche-toi, il est tard ?Three, go to bed, it’s late ?
La réponse à la fin de la vidéo !The ans­wer at the end of the video !
Expres­sion n° 2Expres­sion #2
En deuxième posi­tion : « Fait frette ! »In second place : « Fait frette ! »
Et on revient au mot « frette » ! Ce mot-là, c’est vrai­ment un mot impor­tant au Qué­bec et au Cana­da, sur­tout l’hi­ver !And we’re back to the word « frette » ! This is a very impor­tant word in Que­bec and Cana­da, espe­cial­ly in win­ter !
Mau­dit qu’il fait frette !Damn it’s cold !
Comme beau­coup de mots qué­bé­cois, ça vient du vieux fran­çais. Ça veut dire « froid ». Mais il y a quand même une dif­fé­rence impor­tante entre « froid » et « frette » ! Comme je vous disais, les gens uti­lisent géné­ra­le­ment les mots de la langue fami­lière pour com­mu­ni­quer des émo­tions plus intenses. Ce sont des mots plus proches de nos émo­tions. Les mots du cœur, des tripes. Donc quand on trouve qu’il fait un peu froid, on peut dire :Like a lot of Que­bec words, this one comes from Old French. It means « cold. » But the­re’s a notable dif­fe­rence bet­ween « froid » and « frette » ! As I was saying, people often use words from the infor­mal regis­ter to convey stron­ger emo­tions. These words are clo­ser to our fee­lings. These words come straight from the heart, from the gut. So when you find it’s a lit­tle cold, you might say :
Il fait un peu froid, aujourd’­hui.It is a lit­tle cold out­side today.
Mais quand il fait vrai­ment froid, qu’on gèle, on va dire :But when it’s real­ly cold, when it’s free­zing, you might say :
Mau­dit qu’il fait frette, dehors !Damn, it’s free­zing out­side !
Avec les hivers qu’on a au Qué­bec, vous com­pre­nez pour­quoi c’est la deuxième expres­sion la plus uti­li­sée par les Qué­bé­cois !Consi­de­ring Que­bec’s win­ters, it’s no won­der it’s the second expres­sion most often used by Que­be­cers !
Expres­sion n° 1Expres­sion #1
En pre­mière posi­tion : « avoir du fun » !In first place : « avoir du fun » !
Si vous connais­sez des Qué­bé­cois, vous com­pre­nez sûre­ment pour­quoi « avoir du fun », c’est l’ex­pres­sion numé­ro un, au Qué­bec ! Au Qué­bec, on aime vrai­ment ça « avoir du fun », avoir du plai­sir !If you know Que­be­cers, you sur­ely unders­tand why « avoir du fun » is the num­ber one expres­sion in Que­bec ! People in Que­bec real­ly like having fun, having a good time !
Évi­dem­ment, « fun », c’est un angli­cisme. Ça veut dire que c’est un mot direc­te­ment emprun­té à l’an­glais. En gros, « avoir du fun », ça veut dire avoir du plai­sir, s’a­mu­ser, pas­ser un bon moment.Fun is an angli­cism, obvious­ly. Mea­ning it’s a word direct­ly bor­ro­wed from English. Rough­ly, « avoir du fun » means to enjoy one­self, to have fun, to have a good time.
On s’est jasé deux heures sur Zoom hier. On a vrai­ment eu du fun !We chat­ted for two hours on Zoom yes­ter­day. We had a real­ly good time !
Quelque chose qui est « l’fun », c’est quelque chose d’a­gréable, de diver­tis­sant, d’a­mu­sant.Some­thing that is « l’fun » is some­thing enjoyable, enter­tai­ning, or fun.
Les vidéos Qué­bé­cois 101 sont vrai­ment l’fun !Qué­bé­cois 101 videos are real­ly enjoyable !
Vu que « du fun », c’est une expres­sion en fran­çais fami­lier, c’est plus fort émo­tion­nel­le­ment que l’é­qui­valent en fran­çais stan­dard. Vous pou­vez entendre la dif­fé­rence !Since « du fun » is an infor­mal French expres­sion, it has a stron­ger emo­tio­nal impact than its equi­va­lent in Stan­dard French. You can hear the dif­fe­rence !
Hier soir, j’ai étu­dié la gram­maire du fran­çais. C’é­tait vrai­ment agréable !I stu­died French gram­mar last night. It was quite enjoyable !
Quand je vois ma chum Isa­belle, on a vrai­ment du fun !When I see my friend Isa­belle, we have a real­ly great time !
Conclu­sionWrap-up
Main­te­nant que vous avez appris les cinq expres­sions les plus popu­laires au Qué­bec, on va voir si vous les com­pre­nez quand on les met ensemble !Now that you have lear­ned Que­bec’s five most popu­lar expres­sions, let’s see if you unders­tand when they’re com­bi­ned !
Ben voyons donc ! Il fait tel­le­ment frette aujourd’­hui, j’en ai la chair de poule ! J’ai pas pan­toute de fun, là !What the hell ! It’s so cold out­side today, I’ve got goo­se­bumps ! I’m straight up not having a good time !
Avez-vous com­pris ?Did you unders­tand eve­ry­thing ?
Je n’ar­rive pas à y croire ! Il fait tel­le­ment froid aujourd’­hui, j’en fris­sonne ! Ce n’est vrai­ment pas agréable !I can­not believe it ! It is so cold out­side today, I am shi­ve­ring ! It is real­ly not plea­sant at all !
Inquié­tez-vous pas si vous rete­nez pas toutes ces expres­sions du pre­mier coup. La meilleure façon de les apprendre, c’est d’é­cou­ter du conte­nu en fran­çais qué­bé­cois qui vous inté­resse et que vous com­pre­nez. Moi-même, j’u­ti­lise régu­liè­re­ment ces expres­sions dans mes vidéos. Avec le temps, si vous enten­dez les expres­sions en contexte, vous allez les acqué­rir de manière natu­relle. C’est la meilleure manière d’ap­prendre !Don’t wor­ry if you can’t retain all these expres­sions in one go. The best way to learn is to lis­ten to Que­bec French media that you find inter­es­ting and can unders­tand. I often use these expres­sions myself in my videos. With time, if you keep hea­ring these expres­sions in context, you’ll acquire them in a natu­ral man­ner. It’s the best way to learn !
Si vous vou­lez plus de conte­nu en fran­çais qué­bé­cois facile à com­prendre, visi­tez ma page Patreon ! Je remer­cie d’ailleurs tous ceux et celles qui rendent ces vidéos pos­sibles ! Je remer­cie en par­ti­cu­lier mes abon­nés VIP : David, Hea­ther et Paul !If you want more content in easy-to-unders­tand Que­bec French, check out my Patreon ! Spea­king of which, I want to thank all of you who make these videos pos­sible ! I want to give a spe­cial thanks to my VIP patrons : David, Hea­ther, and Paul !
La réponse à la ques­tion quiz, « accouche, qu’on bap­tise », c’é­tait deux, arrête de perdre du temps. On dit ça quand quel­qu’un arrive pas à prendre une déci­sion, ou que la per­sonne nous dit pas ce qu’on veut savoir.The ans­wer to the quiz, « accouche, qu’on bap­tise, » was two, stop was­ting time. It’s used when someone can’t make up their mind, or if they won’t tell us what we want to know.
Qu’est-ce qu’elle t’a dit ? Enweille, dis-moi-le donc ! Accouche, qu’on bap­tise !What did she tell you ? C’mon, just tell me ! Get to the damn point !
Le sens lit­té­ral, c’est « Accouche du bébé pour qu’on puisse aller à l’é­glise le faire bap­ti­ser. » C’est un des ves­tiges du pas­sé très reli­gieux du Qué­bec, comme les sacres, d’ailleurs !The lite­ral mea­ning is « Give birth to the baby so we can go to church and get it bap­ti­sed. » It’s one of the ves­ti­gial traces of Que­bec’s dee­ply reli­gious past, just like the curse words, actual­ly !
Si vous avez trou­vé cette vidéo utile, cli­quez sur « j’aime » et abon­nez-vous ! Mer­ci de m’a­voir écou­tée, et à la pro­chaine, pour une nou­velle vidéo Qué­bé­cois 101 !If you found this video use­ful, please like it and sub­scribe ! Thank you for wat­ching, and see you soon for ano­ther Qué­bé­cois 101 video !
Pis ? Com­ment tu as trou­vé ça ?So ? What did you think ?
Tu avais rai­son ! On a vrai­ment eu « du fun » !You were right ! It real­ly was a lot of « fun » !

Hélène Cormier

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Tous les articles

Commentez

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Infolettre



Livre de recettes du Québec gratuit!
Free Quebec Cookbook!

Abonnez-vous à notre infolettre et obtenez gratuitement un livre en format PDF de 5 recettes du Québec en français et en anglais!

Subscribe to our newsletter and receive a free PDF ebook with 5 Quebec recipes in French and English!

Nous ne partagerons jamais votre adresse courriel avec quiconque.
We will never share your email with anyone.